Des dispositions réglementaires régissant l’enregistrement et la commercialisation des compléments alimentaires et des plantes médicinales sont en cours d’élaboration par un comité d’experts, sous la responsabilité du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière pour la protection des consommateurs.