Pourquoi est-ce important ?

Le bénéfice du maintien d’un objectif glycémique chez les sujets diabétiques de type 1 (DT1) ou diabétique de type 2 (DT2) sous insulinothérapie est bien établi, notamment sur la diminution des risques micro- et macro-vasculaires. Cependant, on sait également que le risque d’hypoglycémie constitue chez certains patients un frein à l’atteinte de cet objectif. Les solutions de mesure continue du glucose (MCG) ou système flash (MFG), constituent des approches séduisantes et efficaces.

Un groupe de travail réunissant des experts français (CNP-EDMM, SFD, CODEHG, EVADIAC, FFD, AJD) a élaboré ce consensus pour accompagner les professionnels de santé à mieux intégrer cette nouvelle offre à leurs pratiques. Voici les principaux points de ce consensus :

À qui s’adressent ces systèmes ?

  • Les systèmes MFG sont des alternatives à l’autosurveillance par mesure de la glycémie capillaire (ASG), plus faciles, permettant le recueil de données plus fréquentes et plus informatives. Leur utilisation est recommandée en remplacement de l’ASG chez les sujets DT1 et DT2 (adultes et enfants) sous insulinothérapie intensive (pompe ou injections multiples).
  • Les systèmes de MCG sont recommandés chez les sujets DT1 présentant des problèmes majeurs d’hypoglycémie.

L’éducation du patient : un prérequis indispensable

  • Un programme spécifique d’éducation du patient est à proposer lors de l’initiation de ces dispositifs (MCG/MFG), de préférence par une équipe multidisciplinaire.
  • L’éducation sur les systèmes MFG doit intégrer l’acquisition de connaissances techniques sur les dispositifs et applications associées, la lecture et l’interprétation des données. L’éducation du patient liée aux systèmes de MCG (pas les MFG) doit également aborder la gestion des calibrations et des alarmes.
  • Le groupe d’experts recommande d’évaluer régulièrement la manipulation du dispositif, les problèmes rencontrés, la gestion des données, l’impact sur le contrôle glycémique, ainsi que la satisfaction et la qualité de vie des patients. Le système de MCG peut être proposé durant un mois avant d’envisager une prescription plus longue d’un système MCG.

Modifications en temps réel

  • Les valeurs et tendances indiquées par le dispositif doivent permettre une prise de décision en temps réel pour moduler la correction insulinique, la prise éventuelle de glucides, le débit basal de la pompe, ou encore augmenter la fréquence des mesures glycémiques dans certaines situations (ex. activité physique, repas inhabituels, conduite automobile).

Analyses rétrospectives

  • Ces analyses nécessitent une formation préalable des professionnels de santé et l’éducation des patients. Le groupe de travail recommande l’utilisation d’applications sécurisées qui permettent d’accéder au taux de glucose moyen et/ou à un profil quotidien standard, ainsi qu’à une représentation graphique des évènements hypoglycémiques. Ces données permettent de synchroniser les taux de glucose interstitiel avec les doses d’insuline.
  • Le patient peut ajouter de manière prospective des notes sur les évènements quotidiens (dose d’insuline, prise alimentaire, activité physique).
  • Ces analyses doivent prendre en compte les objectifs glycémiques personnalisés établis entre le professionnel de santé et le patient. En excluant certaines situations spécifiques et dans un objectif de standardisation, le groupe de travail propose l’objectif de plus de 60% du temps passé dans la plage comprise entre 70 et 180 mg/dL (3,9 -10,0 mmol/L), et moins de 10% du temps passé au-dessous de 70 mg/dL.
  • Enfin, l’analyse des données doit aborder les points suivants : le niveau d’observance est-il suffisant ? Les doses d’insuline basales sont-elles correctes ? La couverture insulinique en période prandiale est-elle efficace ? Est-ce que les évènements d’hypo- ou d’hyperglycémie sont fréquents ? Les données sont-elles bien utilisées ?

Référence : 

Borot S et al. Practical implementation, education and interpretation guidelines for continuous glucose monitoring: A French position statement. Diabetes Metab (2017), https://doi.org/10.1016/j.diabet.2017.10.009.

2017 Aptus Health International, Inc. All rights reserved.